Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > À la une

Premiers pas pour l’imagerie par résonance magnétique nucléaire réhaussée par l’effet Overhauseur (OMRI) appliquée à la détection de maladies pulmonaires

par webmestre - publié le

Premiers pas pour l'imagerie par résonance magnétique nucléaire réhaussée par l'effet Overhauseur (OMRI) appliquée à la détection de maladies pulmonaires

L’équipe CRAB (Université d’Aix-Marseille) en collaboration avec deux autres équipes, une équipe de biophysicien (RSMB, Bordeaux) et une équipe des sciences biomédicales (CIRI, INSERM, Lyon) ont mis au point une nouvelle méthode ouvrant les portes à un diagnostic précoce du déséquilibre protéase/inhibiteur lors d’inflammations pulmonaires. Ils ont ainsi développé une méthode d’imagerie de l’activité protéolytique de l’élastase du neutrophile détectables à des concentrations infimes 
sur le petit animal utilisant l’IRM rehaussée par l’effet Overhauser. Ils se sont appuyés sur un appareillage unique au monde et sur le
développement récent de molécules de contraste adaptées. Ces résultats permettent d’appréhender de nouvelles méthodes de diagnostiques précliniques ex vivo and in vivo dans le but de soigner les poumons dès l’apparition de l’inflammation.
https://doi.org/10.1016/j.freeradbiomed.2018.08.006