Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > À la une

Le confinement de radicaux au sein de matrices poreuses conduit à accroitre significativement leur temps de demi-vie

par Didier Gigmes - publié le , mis à jour le

Le confinement de radicaux au sein de matrices poreuses conduit à accroitre significativement leur temps de demi-vie

Les efforts menés de concert de 3 équipes de l’ICR (CMO, CT et SREP) ont permis d’augmenter significativement la durée de vie de radicaux de type arylsulfanyle en les confinant au sein de pores de matrices à base de silice mésoporeuse.
Ces travaux ont également fait l’objet d’une communication sur le site de l’INC du CNRS